3 choses à savoir sur la tendinite de l’épaule

Chaque année, de nombreuses personnes sont atteintes d’une tendinite de l’épaule. Malgré cela, la pathologie reste encore peu connue du public. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi ? Comment la traiter ? Ce sont autant de questions que nous nous posons. Dans cet article, nous proposons donc de résumer tout ce qu’il y a à savoir sur cette maladie en 3 points.

Ses causes

La tendinite de l’épaule ou tendinopathie est une pathologie qui touche l’articulation au niveau de l’épaule. Pour être plus précis, il s’agit d’une inflammation d’un tendon ou de sa gaine. Elle affecte la coiffe des rotateurs qui est un ensemble de 4 tendons : supra-épineux, infra-épineux, subscapulaire et long biceps.

Elle est souvent causée par l’usure avec le temps ou suite à une utilisation excessive de l’articulation. Il est donc tout à fait normal que les personnes les plus concernées soient des personnes âgées et des personnes dont la profession exige la réalisation de mouvements répétitifs d’élévation du bras. C’est le cas des sportifs par exemple.  

Ses symptômes

Une tendinopathie se manifeste par une douleur vive lorsqu’on soulève le bras. Les douleurs apparaissent généralement pendant la journée, au moment des efforts. Mais elle peut aussi survenir au milieu de la nuit, lorsqu’on se couche en appuyant trop longtemps sur la partie douloureuse. Par ailleurs, il n’y a pas que la douleur. La personne peut aussi avoir des difficultés à effectuer certains mouvements et il peut même y avoir un gonflement au niveau du tendon atteint.

Toutefois, d’autres pathologies présentent les mêmes symptômes. Pour établir un diagnostic, il est donc préférable de consulter un médecin. Grâce à une radiographie, une échographie ou une IRM, il pourra dire si vous avez réellement une tendinite de l’épaule. Si ce n’est pas le cas, vous pourriez souffrir d’une calcification de l’épaule.

Son traitement

Il existe plusieurs traitements pour soigner une tendinite de l’épaule.

Lorsque la douleur est trop importante, le médecin peut vous prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires afin de vous soulager. Mais cette solution n’est pas toujours efficace sur le long terme. L’idéal serait donc de se rendre chez un kinésithérapeute pour une rééducation. Vous apprendrez alors à utiliser votre épaule d’une autre façon pour ne pas fragiliser davantage votre coiffe des rotateurs.

Si la rééducation ne fonctionne pas, un rhumatologue peut réaliser une infiltration de corticoïdes. Et en dernier recours, si la lésion des tendons s’aggrave, votre médecin peut vous conseiller la solution chirurgicale.

En attendant votre rendez-vous chez un spécialiste, essayez les remèdes naturels pour calmer la douleur. Vous pouvez par exemple appliquer une poche de glace sur la zone concernée. Vous pouvez également faire quelques exercices et adopter les bons gestes au quotidien.