Mes vacances à Montélimar

La joie, rien que la joie. Voilà le sentiment qui m’a animée pendant mon séjour à Montélimar. Cette ville historique rattachée au Dauphiné, est la deuxième ville de la Drôme. C’est du moins ce que j’en sais. Mais elle est peuplée et très sauvage par endroit. On peut remarquer partout à Montélimar que le soleil ne manque pas. Je trouve donc toujours l’opportunité d’aller à la rivière pour m’amuser. Voici en quelques mots, le déroulement de mes vacances à Montélimar.

Les sites touristiques

Pour beaucoup de personnes, le premier jour des vacances est souvent fait pour se reposer. Mais moi je fais tout à l’envers. Et mon premier jour a été l’occasion de connaître encore plus la ville. C’est vrai que j’avais déjà tout préparé. A mon arrivée donc, après un bain chaud, je me suis mise en route, sillonnant les ruelles, à la recherche d’un point d’intérêt. Mon premier point d’arrêt, c’est le musée européen de l’aviation de chasse. Comment ne pas visiter cet endroit ! C’est un musée qui fait l’exposition des avions de chasse et des aéronefs. C’est sur l’aérodrome d’Ancone de Montélimar qu’il est situé. J’étais étonnée de la quantité d’avion dont on faisait la promotion, plus de 60 avions, tous différents les uns des autres. Dans le hangar, plusieurs autres avions sont aussi stockés, faisant de ce musée, un des seuls musées européens à exposer des avions datant de plusieurs années. J’ai ensuite fait escale au musée de la résistance. Je ne pouvais pas venir à Montélimar sans y faire un tour. On est étonné du courage et de la détermination des hommes et femmes d’antan. Le château des Moines, le château de Serre-de-Par cet celui de Joviac sont les autres endroits que j’ai visité pendant mes vacances à Montélimar.

Mes activités à Montélimar

Montélimar est l’une des villes les plus animées de la Drôme. Et je n’ai pas voulu rater un seul détail. J’ai vite été surprise de la quantité de discothèques dans la ville. La nuit à Montélimar est chouette. Durant mon séjour, chaque mercredi, jeudi et samedi, je me rendais en boîte de nuit pour danser au rythme enchanteur des DJ de la nuit. C’était magique. Il arrivait même que je flirtais. Dans la journée, je me rendais souvent sur l’une des plages de la belle ville. La rivière Drôme offre de très belles plages. Certaines sont même destinées au naturisme. Bon c’est vrai, je n’ai pas été sur les plages naturistes, mais j’imagine leur beauté. Pour celles que j’ai fréquentées, j’ai pu m’étaler sur le sable demi-fin, prenant un bain de soleil. Mais la magie de la Drôme se trouve dans l’eau. Il y a certains spots où on peut faire des plongeons depuis de petites falaises. Le canoë-Kayak est un sport qui est fréquent sur la Drôme. Je m’y suis même initiée. J’ai également eu l’occasion de faire des balades le long de cette rivière. 

Mon séjour dans le camping Le soleil fruité

C’est le camping 5 étoiles Le soleil Fruité qui a été mon lieu de résidence pendant que j’étais à Montélimar. C’est un hôtel plein air que je vous conseille vivement. Il est luxueux, et les services sont impeccables. Je me suis beaucoup amusée dans cet établissement. Chaque matin, le petit déjeuner est servi, avant même que je me réveille. Il est certes copieux, mais ce n’est pas ce que j’aime beaucoup dans ce camping, les matins. A la piscine, un encadreur bien musclé nous nous donne des cours d’aquagym. C’est mon moment préféré. La piscine est vaste. C’est une piscine olympique, et très belle. Un jacuzzi est juste à côté. Pour une location d’un mobil-home dans la Drome, le camping Le Soleil Fruité est une excellente adresse.