Euratlantique : une aubaine inédite pour le développement de Bordeaux ?

Que contient le projet Euratlantique et quels sont les impacts qu’il pourrait apporter à la ville de Bordeaux ?

Changer Bordeaux d’ici 2 030

Euratlantique est un imposant projet d’aménagement qui vise à moderniser la ville de Bordeaux d’ici 2 030. C’est une vaste opération qui s’étend sur plus de 730 ha et concerne également les villes de Bègles et Floirac. Hormis Paris, c’est le plus grand programme urbain de la France. Le projet a été suscité juste après le lancement de la ligne LGV Bordeaux Paris. L’ambition du projet est de développer la ville de Bordeaux pour atteindre un standing européen.

Les programmes et le but du projet

Le 5 novembre 2009, le décret pour le projet d’aménagement urbain à Bordeaux a été annoncé par le biais de l’opération d’intérêt national (OIN). Le projet a été uniquement confié à L’établissement public d’aménagement Bordeaux-Euratlantique (EPABE). Fondé en 2010, l’EPABE combine ces différents programmes aux côtés des projets hors EPABE tels que la LGV, le tramway, la salle de concert et le centre d’affaires. Les programmes ont été dirigés par M. Philippe Courtois et depuis 2 104 par M. Stephan de Faÿ.

Quels sont les programmes du projet ?

Dans l’ensemble, c’est un projet qui permettra à Bordeaux de faire partie des plus grandes villes européennes. La ville pourra augmenter sa croissance sur le plan culturel mais également sur le plan urbain.

Le projet se fera durant 3 grandes périodes : 2013-2018, 2018-2023 et de 2023 à 2027. Il visera certains secteurs spécifiques à savoir : Saint-Jean Belcier, Garonne-Eiffel, Bègles-Faisceau, Bègles-Garonne.

D’ici 2027, L’EPABE a pour objectif minimum d’aménager 2,5 millions m2. Il y aura entre autres la construction de logements (1 million de m2), la construction des centres de commerces (500 000 m2), la construction de bureaux (500 000 m2). En plus des places publiques viendront s’ajouter à la ville. Deux nouveaux projets se sont ajoutés respectivement en 2018 et en 2019. En 2018, s’est ajoutée la Bordeaux Métropole Aréna. En 2019, se réalisera le pont qui rattachera la ville de Bordeaux à celles de Bègles et Floirac.

Pas moins de 40 000 nouvelles venues et 30 000 emplois seront mis en place dans la nouvelle métropole.

Ce vaste projet à Bordeaux permettra :

L’aménagement durable complet dans une partie de Bordeaux et de la Garonne.

Le développement du centre d’affaires d’Euratlantique.

La création des espaces verts écologiques portant sur le fleuve.

Et l’expansion du vaste domaine culturel de Bordeaux.

Les projets réalisés.

De 2013 à 2018, certains projets d’envergures ont été déjà conçus ou sont en cours. Vous pouvez déjà constater :

La modernisation de l’ancienne gare Saint-Jean (Terminé 2014-2017).

La MECA (Projet en cours depuis 2017).

L’aménagement des espaces verts et des quais : il sera réalisé à la tête du Saint-Jean, le parc des Berges, Le boulevard des Frères Moga, le jardin de L’art (Planifié depuis 2017).

Le pont Amédée st Germain (Projet en cours depuis 2018)

La tour Innova avec 56 m de haut (Projet en cours depuis 2017)

Le pont Simone-Veil (Travaux suspendus)

La cité numérique qui entraînera le réaménagement de la gare de tri postal (Projet en cours depuis 2016).

La piscine municipale (Planifié depuis 2017)

Le siège de la caisse d’épargne (Terminé en 2016 et inauguré en mai 2017).

Les 4 grands secteurs visés recevront plusieurs projets pour l’évolution urbaine de la ville.

Dans le secteur de Saint-Jean Belcier se réalisera :

  • Le réaménagement de l’ancienne gare Saint-Jean
  • Les nouvelles infrastructures suite à la nouvelle construction du pont Simone-Veil
  • L’aménagement d’un espace vert jusqu’à l’ancienne gare de Saint-Jean
  • La construction d’ouvrages d’arts (La MECA, La tour Innova, La piscine, La cité numérique…).

Dans le secteur Garonne-Eiffel et Bègles-Garonne : vous verrez deux projets phares dont la construction de la caserne des pompiers et le centre musulman de Gironde.

Dans le secteur de Bègles-Faisceau : deux constructions sont en cours à savoir la réhabilitation du centre de tri postal en cité numérique et celui du site ESSO en parc environnemental.

Aubaine pour le développement de la ville de Bordeaux

La ville de Bordeaux a su saisir une opportunité de réaliser ce vaste projet qui certainement apportera un plus au fil des années. Déjà très connu grâce à sa vigne, Bordeaux est aussi connu pour ses mythiques châteaux conçus depuis l’ère Napoléon. Tous ces emblèmes lui permettent d’attirer des touristes. Néanmoins Paris reste la métropole la plus visitée compte tenu de son émergence dans l’urbanisme. Ainsi si Bordeaux réussi a terminé ses différentes phases de projets, elle pourra tripler le nombre de touristes ce qui apportera plus de recettes à la municipalité bordelaise.

Bordeaux reste plébiscité depuis la création de la LGV où les voyageurs sont passés de 8 millions à 20 millions. Avec l’avènement du projet Euratlantique, le nombre de ses voyageurs pourra également augmenter considérablement.

Tout ceci engendra la création de plus de 100 000 emplois.