I LOVE ♡ OMOSHIROI KOTO ♡ 2/2

<<< cliquer ici pour revenir au début de l'interview.

  Tu publies une grande quantité de photos et avec régularité … tu dois avoir un stock phénoménal de photos sur ton ordinateur … comment t’organises tu pour le classement et les sauvegardes ? Est-ce que tu en fais développer certaines ? (donne-moi des conseils, je suis bordélique ^_^)
Oh oui, j’ai un nombre gigantesque de photos ! Je crois que je dois en faire des milliers par an, entre celles que je prends avec mon téléphone, mon réflex, mon polaroïd, ou encore mon ancien Holga… Alors dès le départ, moi qui suis habituellement assez bordélique, je me suis disciplinée en ce qui concerne ce domaine. Je classe d’abord tout par année, puis par mois, et ensuite par évènement ou journée. Je sélectionne enfin dans un sous-dossier les photos que j’aime et qui finiront soit sur mon blog, soit dans un livre photo. Il m’arrive aussi régulièrement d’en imprimer car j’aime beaucoup posséder des tirages papier. C’est tellement agréable d’ouvrir la boîte qui les contient depuis toutes ces années et de retomber sur des instants enfouis dans la mémoire, faisant ressurgir tout un tas de souvenirs et d’émotions dès que l’œil tombe dessus.

  Quelles sont tes sources d’inspiration, ton déclic pour prendre une photo ?
Comme vous pouvez le découvrir sur Omoshiroi Koto, la nature m’inspire énormément. Je passe beaucoup de temps dans des balades solitaires pour me ressourcer et prendre des clichés. Lorsque j’habitais près de Paris, j’ai pas mal essayé de garder un regard neuf sur la ville et sa banlieue, pour toujours m’émerveiller et rester dans l’effervescence positive qu’elle peut émaner. Sinon, en grande allergique du monde urbain, ça aurait été invivable pour moi !
Je prends pas mal aussi des instants de vie avec mes proches pour graver des évènements, des bons moments que l’on pourra se remémorer dans quelques années. Mais je me force un peu à le faire car je préfère les vivre qu’en être spectatrice ! Par exemple il est très rare que je prenne des photos en soirée avec des amis pour cette raison là, même s’il m’arrive de le regretter par la suite.
J’ai toujours été très observatrice et depuis que je prends des photos, j’ai développé une déformation de la vision. J’ajuste ma vision comme si c’était un appareil photo et je fixe des clichés dans mon esprit avant de choisir ceux qui méritent d’être vraiment pris. Il m’arrive souvent finalement de me déconnecter de la réalité, que ce soit dans la nature ou en compagnie de personnes, pour capturer de cette manière certaines lumières qui illuminent un arbre ou un visage, des attitudes qui caractérisent mes proches ou des inconnus dans la rue et les subliment de manière éphémère. La plupart du temps, ces clichés-là restent dans ma tête et ne seront jamais matérialisés car je n’ai pas envie de détruire ces instants en sortant mon appareil. Il faudrait inventer un appareil directement reliée au cerveau, qui se déclenche par le simple pouvoir de la pensée!

  Peux-tu nous conseiller, des blogs ou des sites sur lesquels tu aimes fureter ?
J’ai une liste assez longue de blogs que je consulte souvent, soit sur Hellocoton, soit par le biais de Bloglovin, alors je vais partager avec vous les quelques-uns qui me tiennent vraiment à cœur.
Concernant les blogs photos, je suis toujours ravie lorsque je vois des nouveaux posts sur le blog Bonjour ! de Céline.
Elle poste toujours de merveilleuses photos de couples amoureux lors de leur mariage ou de séances d’engagement, qui pourraient presque me donner envie un jour de passer le cap !!
La plupart du temps, je vais chercher du rêve sur des blogs d’artistes qui postent, en même temps que leurs créations, des regards sur leur environnement.
Par exemple, je vais quotidiennement sur le blog de Sandra Juto. J’aime ses clichés sur sa ville en plus de son univers et de ses créations.
Une autre artiste que j’adore autant pour ses illustrations que pour les photos de ses quatre saisons au pied de son lac nordique, c’est Anna Emilia.
Je suis aussi tombée en admiration sur le carnet de voyage au Japon de Julie, du blog les Carnets de Traverse, qui a su rendre merveilleusement, par ses clichés, ses textes, ses vidéos et la musique, ma vision du Japon. Depuis, je suis tous ses voyages à travers les photos de son blog et je compte bien tester un jour les adresses de ses guides !

 Tu m’as parlé de ta passion pour les appareils Polaroïds, est- ce que tu en as un ? Peux-tu nous le décrire ?
Je possède un Polaroïd One 600 Classic depuis sept ou huit ans maintenant. Je peux faire mieux que vous le décrire, en voici une photo
Je ne l’emmène pas tout le temps car il est assez encombrant. Depuis que j’ai le reflex, je dois faire des choix pour ne pas avoir mal au dos ! Et j’ai terminé il y a peu mes pellicules périmées, il faut que je teste les nouvelles de l’Impossible Project. J’ai eu un Fuji Instax Mini aussi mais je n’ai pas vraiment accroché avec ce petit format même si j’ai trouvé que les couleurs étaient vraiment bien restituées.

C’est une passion que j’aimerai développer en tout cas. Dès que j’aurai acquis une meilleure technique, j’aimerais revenir à l’instantané et me mettre à l’argentique aussi (j’ai d’ailleurs déjà un appareil qui m’attend sagement dans sa boîte). J’ai très envie d’expérimenter la magie de la révélation d’une photo, la voir apparaître progressivement. C’est un charme qui me manque en utilisant le numérique. Il y a, bien sûr, toujours le risque que le cliché soit raté mais finalement, que la technique soit parfaite ou pas, l’important est de capturer l’émotion de la scène et c’est ce qui fait, à mon avis, qu’une photo soit réussie ou non.

  Ta prochaine photo ?
Aucune idée pour l’instant ! Je me laisse quotidiennement surprendre, dès le réveil jusqu’après le coucher du soleil. Mais vous la verrez sûrement bientôt sur Instagram ou Omoshiroi Koto !



Pour poursuivre la découverte de Lilaure S, rien de mieux que d'aller voir ses photos :
sur son tumblr : http://lilaures.tumblr.com/
sur son instagram : http://instagram.com/lilaures

Crédits photos : Lilaure S

Commentaires

  1. Une bien jolie découverte, j'aime beaucoup son univers et la poésie de ses photos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis contente de t'avoir fait découvrir son talent ^_^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire