I LOVE ♡ OMOSHIROI KOTO ♡ 1/2

Aujourd’hui, je suis fière de vous présenter la seconde interview de blogueuse.
J’espère que la première interview vous a plu. J’ai adoré faire ça ^_^. Si vous avez loupé un wagon, le rattrapage est par ici.

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Lilaure S qui tient le tumblr Omoshiroi Koto. Elle a été l'un de mes premiers abonnements hellocoton. Je suis tombée in love de ces photos qui sont toujours très touchantes et poétiques. Ce sont des petits concentrés d'émotions. Chaque cliché est d'une beauté délicate.
J'ai eu un mal de chien à sélectionner que quelques photos pour illustrer ce billet : toutes ont un petit quelque chose qui attire l'attention et interroge ... j'aurais voulu partager toutes ses photos ^_^

Partons à sa découverte; elle nous en dit plus sur ces photos ...


  Bonjour Lilaure (c’est ton vrai prénom ?), peux-tu te présenter en quelques mots et présenter ton blog/tumblr (que signifie le nom de ton tumblr ?)?
Bonjour Marie !
Bien vu pour ta première question. Effectivement, Lilaure n’est pas mon vrai prénom. C’est un pseudo que ma sœur m’a donné toute petite et tous mes proches me prénomment de cette manière. Finalement, je me reconnais plus en lui qu’à travers mon vrai prénom ! Il me correspond pour révéler ma vraie personnalité et ma sensibilité artistique donc c’est tout naturellement que je l’utilise pour signer mes photographies.
Me présenter en quelques mots ?
Exploratrice du quotidien, je suis une amoureuse de la vie et de ses petits détails qui nous l’embellissent, qui lui apportent une touche magique et poétique.
Omoshiroi Koto (à prononcer omochiloï koto), en japonais, signifie littéralement les « choses intéressantes ». Je dépose et souhaite partager, dans mon espace virtuel, mon regard sur ce qui m’entoure, me touche et m’enrichit. C’est une manière de laisser une trace du temps qui passe sur mon environnement et mon émerveillement quotidien.

  Quel type de boitier as tu ? quels objectifs utilises tu et quels sont tes réglages préférés ?
Je possède un Canon Kiss x3 (drôle de nom, non ?!), l’équivalent japonais du 550D. Je jongle entre trois objectifs : le 18-55mm, le 55-250mm et le 50mm, mon préféré !
Pour l’instant je me focalise sur la maîtrise de la vitesse donc je suis très souvent en mode TV, à part pour les portraits où je privilégie l’ouverture en AV.
Mais bientôt, j’espère l’utiliser en manuel ! Le problème c’est que lorsque je prends une photo, j’aime capter un instant rapidement et je me contente donc de réglages rapides mais efficaces, qui m’assureront un rendu conforme à ma vision.
Il me faudrait prendre du temps en amont pour peaufiner ma technique. Ce sera un des objectifs de cette année !

  Parle-nous un peu de ta passion pour les photos. Est-elle liée à ton métier ?
Ma passion n’est pas liée à mon métier mais à un désir personnel, celui de m’exprimer artistiquement. J’ai touché un peu à pas mal d’arts plastiques mais, en grande perfectionniste, je ne suis jamais vraiment satisfaite de mes réalisations car je n’arrive pas à retranscrire mes mondes intérieurs et ma vision de la vie. La photographie a été en ça une révélation car je réussis enfin à capturer et rendre fidèlement des petits bouts de mes rêves pour les partager avec mes proches et avec tous ceux qui passent sur omoshiroi koto.
  Raconte nous ta ou tes premières photos (et peux-tu nous les montrer ?)
Ohlala ! Cette question est la plus difficile !!! Je n’ai aucune idée de quelle a été ma/mes première(s) photo(s). Mon disque dur m’a lâchée, je ne peux même pas me plonger dans mes souvenirs…
Mais à la place, je veux partager avec vous les premières images prises avec mon réflex, cadeau d’anniversaire pour immortaliser mon année au Japon.
Celles-ci ont été prises lors du festival de l’hiver à Hirosaki, une ville du nord de Honshu. Cette ville possède un magnifique parc, vivant au rythme des saisons et des fêtes qui les ponctuent. Celle d’hiver crée une atmosphère particulièrement magique et poétique avec ses sculptures de neige, éclairées dès la nuit tombée par les lumières de centaines de bougies et lanternes, dansant dans chaque coin et recoin du parc. Un véritable enchantement !

  Comment définirais-tu ton style photographique ? Que souhaites-tu faire passer comme message ou émotion ?
Non, en fait, c’est plutôt celle-ci la plus dure des questions ;)
Je ne pense pas encore posséder un style photographique précis, je n’aime pas être cantonnée dans une case et les atmosphères que je cherche à créer avec mes clichés sont assez différentes selon les émotions que j’essaie de transmettre.
Je dirais qu’elles ont toutes en tout cas une ligne directrice que je m’efforce de suivre : celle de véhiculer un esprit poétique et rêveur, celle d’ouvrir le regard des personnes qui voient mes clichés sur ma réalité, sur les mondes et les histoires que je peux m’inventer lorsque je suis dans ma bulle et que je fige une émotion, un moment, un paysage, un personnage.
Je souhaiterais que les personnes, en voyant ma vision, s’interrogent sur leur réalité et ouvrent une autre dimension dans la leur. Que les gens perçoivent la beauté du monde qui nous entoure et qu’ils arrivent à la capter au quotidien pour arrêter de porter un regard négatif sur leur environnement, car chacun de nous peut agir dessus et l’embellir. Je pense que tout le monde a la capacité de développer un autre regard, il suffit juste de s’ouvrir au monde et de vouloir créer sa part de magie. Et c’est tellement plus enrichissant en le partageant ! Omoshiroi Koto est en cela une fenêtre ouverte où tout le monde peut jeter un œil à l’intérieur et créer un lien, une connexion avec moi.
Oui, ce blog est une manière de me connecter au monde et de dévoiler une partie de moi.

>>> Suite de l'interview et des belles photos ici

Commentaires

  1. C'est une jolie interview d'une belle personne, les photos sont bien choisies. Dommage que l'anamorphose avec le miroir brisé montre une Lilaure un peu triste et sérieuse. Le portrait avec le photomaton lui ressemble beaucoup plus!
    Ga Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci , ses photos sont vraiment merveilleuses. Je ne suis pas certaine de connaitre la photo dont tu parles : peux tu me mettre le lien ?

      Supprimer

Enregistrer un commentaire